Demander un code

Physique

Une rélfexion originale sur la physique

La Physique des liens

La physique des liens . Résumés, documents.

Les unités fondamentales de la physique

Philosophie de la Physique

Les sciences physiques face à l'homme

La science est-elle objective ou culturelle

Questions de Physique

Indépendance du volume spatio-temporel

La règle de Langevin



Textes ayant trait à la physique


La Physique des liens ... en 1 page

- C'est une physique dont l'élément de réalité est un lien entre deux noeuds. L'espace-temps-matière serait alors vu comme un unique graphe fait de liens. A partir du lien neutre de toute autre chose qu'une " liaison entre deux noeuds identifiables ", on définit tous les concepts de base de la physique. - - Les concepts géométriq...
[...la suite ]
6999 caractères (autour d'une page)- id :17



La Physique des liens ... en quelques pages

- Quelques constats initiaux: - L'énergie quantifiée brise l'image des phénomènes simplement continus, homogène et infiniment fractionnable au profit de schémas élémentaires quantifiés. - La longueur de Planck donne l'idée de mur infranchissable et d'une quantification de l'espace. - La durée de Planck comme indépassable fait penser &ag...
[...la suite ]
17266 caractères (équiv. 5 pages standard)- id :23



L'homme face à la physique

-

Les échelles de la physique

- La démarche naturelle de la physique fondamentale consiste à cherche au fond de la réalité, dans les plus petites tailles, la structure la plus simple capable d'expliquer ce qui se manifeste au-dessus, à des échelles supérieures. Mais la complexité et la quantité des schémas qui existent entre des échelles différentes...
[...la suite ]
41761 caractères (équiv. 14 pages standard)- id :117



Le concept face au monde physique.

- La physique des liens est née d'une théorie de la pensée qui a, elle-même, généré une philosophie des mathématiques. Il me semble intéressant de décrire cette genèse pour tenter l'ouverture à un regard plus large. - Il ne faut pas oublier que toute pensée du monde repose sur les mécanismes de la pensée. Quelle que soit sa pénétra...
[...la suite ]
7702 caractères (autour d'une page)- id :118



La physique des liens

En quelques mots

Il y a bien de raisons de penser que la nature de la physique repose sur des processus discrèts plutôt que continus comme nous les pratiquons dans nos mathématiques. Je pense que la notion de lien est un fondement possible pour les mathématiques donc pour la physique. Tentons de penser la physique au travers de la simple notion de lien. Cela produit une physique purement discrète faite d'...
[...la suite ]
1589 caractères (autour d'une page)- id :35



La Musique de la vibration à l'harmonie

Comment les vibrations produisent-elles des sentiments plaisants. Quelle part de subjectivité et d'objectivité dans la culture musicale ? Réflexion sur le principe de l'harmonie, et de l'aspect culturel ou naturel des accords.

Présentation

Les chapitres: Les dimensions de la musique, Physiologie du son, Traitement cérébrale du son, Ph&ea...
[...la suite ]
876 caractères (autour d'une page)- id :44



Les unités physiques

- Quels peuvent donc être les unités fondamentales d'une physique si tout est conceptuellement représentable par les liens ? - Les unités du système international ont quelque chose de séduisant en ce que tous les concepts physiques s'y rapportent alors qu'elles sont en nombre très réduit. En observant ce système d'unités sous le regard de la physique des liens, on peut dresser quelques r...
[...la suite ]
9557 caractères (équiv. 2 pages standard)- id :116



Reflexion physique

-

Définition

- La physique est l'étude des mécanismes de la matière concrète sous ses différentes formes élémentaires (énergie, lumière, solide,.). Une autre définiton plus anecdotique à laquelle je ne m'arrêterai pas serait l'étude des mécanisme matériel non vivant (le sens de la physique proviendrait alors de la définition du vivant par ...
[...la suite ]
74984 caractères (équiv. 25 pages standard)- id :70



Les unités physiques

- Quelles peuvent être les unités fondamentales de la physique si tout est conceptuellement représentable par l'unique concept de liens ? - Les unités du système international ont quelque chose de séduisant en ce que tous les concepts physiques s'y rapportent alors qu'elles sont en nombre très réduit. En observant ce système d'unités sous le regard de la physique des liens, on peut dress...
[...la suite ]
9490 caractères (équiv. 2 pages standard)- id :77



La physique face à l'homme

-

Remarque sur la temporalité

- Dans la veine de la rupture qui sépare les attentes de la physique et les attentes humaines de sens, la question du temps est éclairante parce qu'elle est un des premiers concepts que l'on décrit en théorie des liens. La perception humaine et presque toute la physique classique se passe dans le temps, avec certaines nuances importantes. Sans chercher à décortiq...
[...la suite ]
26479 caractères (équiv. 8 pages standard)- id :78



La réalité face à la physique

-

La complexité et le concept.

- La théorie physique des liens est née d'une théorie de la pensée qui a, elle-même, généré une philosophie des mathématiques. Il me semble intéressant de revenir sur cette genèse pour tenter l'ouverture à un regard plus large. - Il ne faut pas oublier que toute pensée du monde repose sur les m&e...
[...la suite ]
27865 caractères (équiv. 9 pages standard)- id :79



L'objectivité de la science en 1 page

-

La science possède une foule de subjectivités

- La sociologie des sciences - La science n'échappe pas à l'organisation très humaine de ses pratiques, remplie de toutes les faiblesses humaines, sous le régime des désirs, du pouvoir, du mensonge,... - On est loin d'une science qui affirme son objectivité et sa fiabilité par sa propre essence. - A...
[...la suite ]
4447 caractères (autour d'une page)- id :127



La science est-elle culturelle ou objective ?

-

Introduction

- Une question authentique - " La science n'est pas attaquable, ce sont les ignorants et les obscurantistes qui veulent la détrôner. La science est fiable, c'est plus qu'une évidence, c'est une vérité scientifique ". Mais " nul ne peut rendre témoignage de lui-même " disait un homme dont la sagesse n'avait pas grand chose à voir...
[...la suite ]
172807 caractères (équiv. 60 pages standard)- id :128



Indépendance du volume spatio-temporel des schémas vis-à-vis des référentiels en relativité restreinte.

- Présentation - Cet article questionne le rapport entre la relativité restreinte et la théorie des liens. Il s'agit d'une expérience de pensée pour interroger la définition du concept de volume spatio-temporel. - L'objectif est de comparer le volume spatio-temporel d'un objet fixe penda...
[...la suite ]
15774 caractères (équiv. 4 pages standard)- id :132



La règle de Langevin

- Cet article fait suite à la question suivante entendue lors d'un séminaire d'épistemologie : - Puisqu'il y a une symétrie espace-temps, elle devrait permettre de fournir une expérience comparable aux jumeaux de Langevin qui inverse le rôle du temps et de l'espace, mais cela ne semble pas possible? - Je propose une solution positive à cette question par l'usage d'une règle de taille variable dans ...
[...la suite ]
5397 caractères (autour d'une page)- id :133



Forme physique

- La physique est la découverte dans la trame d'une autre réalité assez surprenante: dans tout ce qui est assez directement accessible par les sens, il existe de motifs d'une nature assez simple et mathématique. On pourrait appeler cela la matière, mais c'est un peu plus vaste, car ce sont aussi les ondes, les vibrations, etc... C'est une nature élémentaire (au sens de simple en concept) basée sur la reconnaissance...
[...la suite ]
7806 caractères (autour d'une page)- id :75



  : symbole à cliquer pour corriger les coquilles de chaque paragraphe.
Commentaire sur cette page

--- Aucun commentaire pour l'instant. Ajoutez le premier... ---



Commentaire à ajouter

Nom, alias :

Traduction --

En quelques mots


Texte au hasard


La trame

- " Cette image est celle d'un univers gigantesque démesuré. Cet univers n'est pas rempli d'étoiles et de planètes, mais de cordages. Des fils de toutes tailles sont tendus en tous sens. Ces fils sont assemblés et forment des cordes monstrueusement grosses et solides qui se rejoignent et se séparent à l'infini, et aussi des cordes plus légères, des cordelettes et des ficelles, des fils et des brins presq...
[...la suite ]