Demander un code

Philsophie de la signification

Comment s'organise la significiation? Qu'est-ce que la sémantique du langage ?

La question du sens est au coeur de ce site. Qu'est-ce que le sens ? Qu'est-ce qui fait sens ? Une théorie de la pensée se propose comme point d'appui pour questionner le sens, son émergence, son évolution, sa construction, sa morphologie. Puis une théorie sur la morphologie du réel se tisse avec la théorie de la pensée pour questionner le rapport du monde à celui du ressenti, le rapport du concept à l'objet, la rapport de la pensée à la réalité. Cela étant déployé, il faut une théorie du langage qui rend compte du rapport singulier des mots à la pensée, des mots au choses, des mots à l'émancipation du réel, des mots qui engendre une liberté. Comment l'homme tisse des liens par ses mots et quel pouvoir ils ont sur lui et sur le monde qu'il façonne. Puis la question de la signification trouvera un deuxième souffle dans le thème de spiritualité.

> Présentation de la théorie de la pensée, la cadre de la signification.

> Présentation de la morphologie de la réalité, le support primordial de la signification

> Présentation de la théorie du langage avec la subjectivité de la signification.


Textes ayant trait au mécanisme de la signification


Théorie de la pensée ... en 1 page

- Neutralité du module de base - La pensée se construit sur la base d'un réseau de neurones organisé en circuit de modules dont la sémantique initiale est quasiment neutre. (Hormis sa dépendance au lieu de provenance des entrées du module. Des neurotransmetteurs actifs et du tissage interne influencent le fonctionnement.) - Une " pensée " dans " u...
[...la suite ]
4393 caractères (autour d'une page)- id :13



Le sens du bon sens

Une enquète sur la nature du sens avec l'idée d'un bon sens qui s'éduque comme guide de fiabilité.

Un projet

Un gros livre qui rassemble de nombreuses thèses. Avant de les séparer en plusieurs volumes distincts, les thèses éparses étaient rassemblées dans ce gros volume dont le fil conducteur est une enquète sur la possibilité d'accès au sens.

Le contenu...
[...la suite ]
992 caractères (autour d'une page)- id :38




Du sens pour une vie

Une enquète pour évaluer ce qui, dans une vie, fait sens, peut faire sens ou a fait sens. Chapitre extrait du livre Le sens du bon sens

Le contenu

Les chapitres : tour de piste de ce qui fait sens, le sens d'une vie face à la mort, le sens face à lui-même.

Le livre

Du sens pour une vie Au format PDF Etat:...
[...la suite ]
550 caractères (autour d'une page)- id :64



Les formes du vrai

Une enquète sur la notion de vérité, sur son inscription dans l'objectivité et la subjectivité. Chapitre extrait du livre Le sens du bon sens

Le contenu

Les chapitres : vérité objective, vérité morale, communication, vérité individuelle, questionnement interne.

Le livre

Les formes d...
[...la suite ]
593 caractères (autour d'une page)- id :65



La conscience sémantique

- Tous le discours qui va suivre n'a de sens qu'en considérant notre modèle plus ou moins valide. Ce qui est loin d'être le cas. Ainsi les élements du discours qui vont suivre seront de nature très spéculative, il ne faut quitter cette reserve des yeux. Il s'agit d'une tentative de cohérence et non d'une observation de fait objectif. -

Le sens qui prend vie

- La notion de conscience sé...
[...la suite ]
211193 caractères (équiv. 74 pages standard)- id :72



La physique face à l'homme

-

Remarque sur la temporalité

- Dans la veine de la rupture qui sépare les attentes de la physique et les attentes humaines de sens, la question du temps est éclairante parce qu'elle est un des premiers concepts que l'on décrit en théorie des liens. La perception humaine et presque toute la physique classique se passe dans le temps, avec certaines nuances importantes. Sans chercher à décortiq...
[...la suite ]
26479 caractères (équiv. 8 pages standard)- id :78



La réalité face à la physique

-

La complexité et le concept.

- La théorie physique des liens est née d'une théorie de la pensée qui a, elle-même, généré une philosophie des mathématiques. Il me semble intéressant de revenir sur cette genèse pour tenter l'ouverture à un regard plus large. - Il ne faut pas oublier que toute pensée du monde repose sur les m&e...
[...la suite ]
27865 caractères (équiv. 9 pages standard)- id :79



L'intelligence et l'homme

- (extrait de 'Les dimensions de l'intelligence') -

Le dépassement de l'homme

- Quand les machines à informations se sont mises à exécuter des tâches vraiment difficiles avec une grande aisance, l'homme s'est senti dépassé sur le plan de ses plus nobles capacités (la noblesse est évidemment discutable). Et l'imagi...
[...la suite ]
20749 caractères (équiv. 6 pages standard)- id :80



Pièges philosophique

- De ma lecture, de mon bon sens, a jailli en moi un esprit critique. Je cherchais à comprendre, alors j'ai lu, j'ai écouté. En lisant, en écoutant en observant, j'ai appris, j'ai cru comprendre certaines choses. C'est ainsi que des concepts ont pris forme en moi, une compréhension ou plutôt une perception d'une réalité. Cette perception m'oblige à revoir à réorganiser à r&e...
[...la suite ]
63277 caractères (équiv. 21 pages standard)- id :76



  : symbole à cliquer pour corriger les coquilles de chaque paragraphe.
Commentaire sur cette page

--- Aucun commentaire pour l'instant. Ajoutez le premier... ---



Commentaire à ajouter

Nom, alias :

Traduction --

En quelques mots


Croire au déterminisme bloque l'initiative, meilleure vie à n'y point croire. Mais alors le réel peut-il se nier ?... nouvel indice de non détermination. (La liberté humaine)

Texte au hasard


Eveil

- Ce jour-là, j'étais très concentré sur la difficulté de la tâche qui m'absorbait. - Assis, dans un instant de répit, la sueur en gouttes satisfaites perlait sur mon visage. - Elles me rassasiaient de mon ouvrage. - Soudain, le vent entrouvrit la fenêtre ; un léger courant d'air caressa mon front. - La sueur devint froide, et mon esprit se troubla. - Je ne compris pas ce qui m'arrivait. - Un sentime...
[...la suite ]