Demander un code

Philosophie du Langage

Le questionnement sur le langage est essentiel, parce qu'il est le cadre du questionnement. Dans quelle mesure, à quelle place et comment le langage s'inscrit dans la dimension humaine ? L'humanité est tellement liée au langage, il est au fondement des interactions humaines, mais aussi de la perception du monde et de son action sur lui. Comprendre les mécanismes, la nature, les relations du langage avec l'homme et le monde sont de la plus grande importance pour penser l'homme, pour penser sa place dans le monde, son avenir, pour gagner du recul, de la compréhension, de la mobilité et des possibles, en indivu et en société.

Textes sur la philosophie du langage


La dimension humaine

Un projet

Pour parler de ce qui constitue l'homme en propre, il est difficile de déterminer l'angle d'approche. La physiologie est certainement un des plus simples. Seulement, ce n'est pas sur le plan des attributs physiques que l'on attend une description humaine. Il s'agit, au contraire, de décrire l'homme dans ses particularités : sa pensée, son psychisme, ses facultés singulières. Seulement existe-t-il des ...
[...la suite ]
2005 caractères (autour d'une page)- id :88



Théorie du langage... en une page.

- - Le Symbole, mécanisme de l'appariement sémantique - Dans la théorie de la pensée, il est possible d'accéder à une " même pensée " par plusieurs sources de stimulations. Le langage consiste à établir des connexions de sens entre des symboles (des structures perceptives indépendantes, sonores, visuelles,...) et des concepts de tous ordres, en ...
[...la suite ]
8276 caractères (équiv. 2 pages standard)- id :16



Théorie du langage

En quelques mots

Une théorie pour expliquer la formation, l'évolution et les mécanismes du langage, pour expliquer le rapport entre les choses, la pensée et les mots. Idée centrale : Le sens des mots se greffe par un mécanisme symbolique sur les perceptions acquises. Autre idée centrale : Un processus de liberté associative des mots permet une synergie entre les perceptions sensorielles ...
[...la suite ]
990 caractères (autour d'une page)- id :34



Le sens du bon sens

Une enquète sur la nature du sens avec l'idée d'un bon sens qui s'éduque comme guide de fiabilité.

Un projet

Un gros livre qui rassemble de nombreuses thèses. Avant de les séparer en plusieurs volumes distincts, les thèses éparses étaient rassemblées dans ce gros volume dont le fil conducteur est une enquète sur la possibilité d'accès au sens.

Le contenu...
[...la suite ]
992 caractères (autour d'une page)- id :38




Le théorème d'incomplétude de Gödel

Ce théorème est un lieu impressionnant des Mathématiques : la preuve de l'impossibilité de tout pouvoir soumettre à une preuve quel que soit le système formel classique. Pour cela, on construit une phrase qui ne peut pas être prouvée, sous peine de devenir fausse (ce qui serait bien gênant si on l'avait prouvée). Gödel se repose sur l'argument du ment...
[...la suite ]
1617 caractères (autour d'une page)- id :39



La construction des grands nombres.

Un projet

Au-delà du plaisir du gigantisme, s'interroger sur l'accès aux nombres les plus grands possibles conduit à questionner bon nombre de concepts fondamentaux importants. C'est une réflexion nettement plus profonde qu'il n'y parait de prime abord. Il s'agit d'observer notre capacité à produire du sens, et particulièrement comment atteindre un sens complexe et efficace.

Le conte...
[...la suite ]
1037 caractères (autour d'une page)- id :46




Rupture entre l'animal et l'homme

- (Tiré du livre 'Quel regard sur l'animalité') - Avant de regarder ce qui sépare l'homme de l'animal, il serait utile de regarder ce qui les rapproche. - Similarité entre l'homme et l'animal -

Problèmes subjectifs

- Venons-en à la notion ...
[...la suite ]
93877 caractères (équiv. 32 pages standard)- id :51



Essai de définition de l'intelligence

-

Choix du cadre

- L'homme préempte si facilement la notion d'intelligence qu'il faut produire un effort conceptuel spécifique pour définir un cadre qui permet de penser l'intelligence à distance de l'homme. Un cadre assez large pour penser à la fois la biologie et l'informatique, mais aussi les plantes et la matière. Le succès du cadre est déterminé par la possibili...
[...la suite ]
26127 caractères (équiv. 8 pages standard)- id :82



L'objectivité de la science en 1 page

-

La science possède une foule de subjectivités

- La sociologie des sciences - La science n'échappe pas à l'organisation très humaine de ses pratiques, remplie de toutes les faiblesses humaines, sous le régime des désirs, du pouvoir, du mensonge,... - On est loin d'une science qui affirme son objectivité et sa fiabilité par sa propre essence. - A...
[...la suite ]
4447 caractères (autour d'une page)- id :127



La science est-elle culturelle ou objective ?

-

Introduction

- Une question authentique - " La science n'est pas attaquable, ce sont les ignorants et les obscurantistes qui veulent la détrôner. La science est fiable, c'est plus qu'une évidence, c'est une vérité scientifique ". Mais " nul ne peut rendre témoignage de lui-même " disait un homme dont la sagesse n'avait pas grand chose à voir...
[...la suite ]
172807 caractères (équiv. 60 pages standard)- id :128



Le formalisme univoque peut-il servir de cadre pour penser l'homme ?

- Leçon de géométrie - Après avoir reçu une ébauche antique, le formalisme est surtout un lieu mathématique moderne. Le formalisme consiste à traduire " des idées " dans un environnement fait de quelques symboles et de règle de la manipulation rigidement univoque, en souhaitant que les idées capturées par ce mond...
[...la suite ]
21332 caractères (équiv. 6 pages standard)- id :135



  : symbole à cliquer pour corriger les coquilles de chaque paragraphe.
Commentaire sur cette page

--- Aucun commentaire pour l'instant. Ajoutez le premier... ---



Commentaire à ajouter

Nom, alias :

Traduction --

En quelques mots


Le numérique sera à sa place quand sa précieuse présence devenue transparente laissera voir ce qui importe. (Education numérique)

Texte au hasard


La dimension humaine

Un projet

Pour parler de ce qui constitue l'homme en propre, il est difficile de déterminer l'angle d'approche. La physiologie est certainement un des plus simples. Seulement, ce n'est pas sur le plan des attributs physiques que l'on attend une description humaine. Il s'agit, au contraire, de décrire l'homme dans ses particularités : sa pensée, son psychisme, ses facultés singulières. Seulement existe-t-il des ...
[...la suite ]