Demander un code

Philosophie aléthique

Que dire de la vérité ? C'est une notion difficile à cerner qui possède des appendices hétérogènes. La vérité morale semble bien éloignée de la vérité mathématique. Il y a une rupture importante entre la vérité pour les hommes et la vérité formelle apportée par les manipulations symboliques. Beaucoup ont tenté de les rejoindre, je m'attellerai plutôt à en montrer la polarité et les singularité spécifiques.

Texte principaux sur la vérité

Les formes du vrai

La vérité en Mathématiques

Textes ayant trait à la vérité.


Le sens du bon sens

Une enquète sur la nature du sens avec l'idée d'un bon sens qui s'éduque comme guide de fiabilité.

Un projet

Un gros livre qui rassemble de nombreuses thèses. Avant de les séparer en plusieurs volumes distincts, les thèses éparses étaient rassemblées dans ce gros volume dont le fil conducteur est une enquète sur la possibilité d'accès au sens.

Le contenu...
[...la suite ]
992 caractères (autour d'une page)- id :38




La vérité en Mathématiques

Le projet

La vérité est souvent considérée comme une notion fondamentale des Mathématiques. Nombreux sont les mathématiciens qui ont même cherché à la poser comme fondement, c'est Le logicisme. Mais sous certains angles, la question de la vérité mathématique n'est pas sans poser de problème. On peut même aller jusqu'à s'interr...
[...la suite ]
995 caractères (autour d'une page)- id :42



Les formes du vrai

Une enquète sur la notion de vérité, sur son inscription dans l'objectivité et la subjectivité. Chapitre extrait du livre Le sens du bon sens

Le contenu

Les chapitres : vérité objective, vérité morale, communication, vérité individuelle, questionnement interne.

Le livre

Les formes d...
[...la suite ]
593 caractères (autour d'une page)- id :65



La forme logique

-

Introduction

- L'histoire a établi la logique reine de l'explication et de la compréhension du monde. C'est pourquoi il est très fréquent d'utiliser, pour convaincre, des discours argumentatifs, logiques et raisonnables. Ainsi on me présente la logique comme l'outil primordiale de la réflexion et de la raison, et on me demande plus ou moins de me soumettre à son hégémonie. D'autre au contrai...
[...la suite ]
99905 caractères (équiv. 34 pages standard)- id :69



Pièges philosophique

- De ma lecture, de mon bon sens, a jailli en moi un esprit critique. Je cherchais à comprendre, alors j'ai lu, j'ai écouté. En lisant, en écoutant en observant, j'ai appris, j'ai cru comprendre certaines choses. C'est ainsi que des concepts ont pris forme en moi, une compréhension ou plutôt une perception d'une réalité. Cette perception m'oblige à revoir à réorganiser à r&e...
[...la suite ]
63277 caractères (équiv. 21 pages standard)- id :76



  : symbole à cliquer pour corriger les coquilles de chaque paragraphe.
Commentaire sur cette page

--- Aucun commentaire pour l'instant. Ajoutez le premier... ---



Commentaire à ajouter

Nom, alias :

Traduction --

En quelques mots


Le propre du génie est d'énoncer des idées impressionnantes. Le propre du fou est de proposer des idées surprenantes. Le propre du savant est de comprendre à qui il a affaire. (modèle d'IA)

Texte au hasard


Parcours philosophique

-

Remarque liminaire

- J'entrevois bien que ma liberté de pensée a pour corollaire une grande naïveté. Mais dans mon désir de fondements, j'ai cru voir qu'une des plus grandes entraves serait de m'enfermer dans les concepts posés par les questions des autres. Je voulais un regard libre, au maximum dépouillé de concepts préformés, imaginant bien la difficulté qui existe à...
[...la suite ]